Joueb.com
Envie de créer un weblog ?
ViaBloga
Le nec plus ultra pour créer un site web.
Débarrassez vous de cette publicité : participez ! :O)

★dirty and true☆

Page principale - Ecrire un article

14

14

Je me souviens bien de mes 14 ans.

Ne serait-ce que parce qu'ils sont restés frais et intacts dans les cahiers où j'écrivais ma vie, où je l'écris toujours, mais de moins en moins les années passant.

Je me souviens d'une petite robe noire je j'adorais et que j'avais le droit de mettre "pas à l'école" (ma mère) cette robe je l'ai tellement portée. Mais vu je j'avais davantage de copains dans le voisinage qu'à l'école l'interdiction ne servait à rien. Je me sentais jolie dedans. Attirante. Je faisais croire aux autres que j'avais couché avec plein de mecs (alors qu'en vrai, même pas un roulage de pelle) et ça les intimidait (ce qui était le but recherché : personne ne me touchait par peur de ne pas être à la hauteur)

Mais ce n'est pas de ça que je veux parler.

Je veux parler du père de mon meilleur pote/amoureux qui lui avait dit que j'étais "bonne à baiser".

Je repense aussi à l'animateur dn vacances, il avait 40 ans (ça semblait super vieux à l'époque) il était génial faisait bien son taf et n'a jamais eu de gestes déplacés, mais plusieurs fois il m'a dit 'ah, Marie, tu es tellement charmante, c'est vraiment dommage qu'on n'ait pas le même âge" et quand j'y repense avec mes yeux d'adulte qui s'occupe de pré-ados je trouve ça super malsain??

Je repense au prof d'histoire géo qui avait fait pleurer Alice, une camarade de classe (classe de filles) parce qu'il mataît son cul délibérément quand elle allait au tableau.
Le jour où il l'a fait pleurer était un jour où j'étais absente.
(Ce prof là nous excluait souvent de cours, ma bff Aurélie et moi, parce qu'on se foutait ouvertement de lui de son côté vieux dégueulasse on était du genre 'keskya vous voulez des jumelles pour mieux regarder le cul de vos élèves?' il fut une époque où je m'en vantais, comme si ne jamais avoir eu de problèmes venait de mon caractère, mode "MOI je ne me laisse pas faire' et avec les années on se rend compte combien c'est une erreur, et combien c'est dommageable pour les victimes, de penser ça, et surtout c'est totalement faux)

(édit:parce que des emmerdes avec un homme violent, il y en a eu, dans ma vie d'adulte, malgré -ou à cause de?- mon caractère, mais c'est une autre histoire)

Je me souviens que tout ça est resté purement anecdotique, parce que ça nous ai arrivé à toutes, le crachat n'atteint pas la blanche colombe il faut croire. (A la maison j'avais un père qui se foutait complètement de la longueur de mes robes, ///redacted/// on s'engueulait oui mais jamais sur ce sujet, ni à 14, ni à 19 alors que ma mère outrée de la longueur de ma robe de surf, elle tirait dessus comme si ça allait la rallonger et elle m'aurait volontiers renvoyée me changer sur le champ si j'avais encore eu l'âge de lui obéir). (En fait je me sens obligée de commenter sur ce qui devrait toujours être un non-événement, ou à la rigueur, une petite larmichette "mon petit bébé est en train de devenir une femme!" et non source de conflits, de désirs malsains refoulés, voire d'abus avérés) Mais ce sont des chose qu'on savait toutes. Ce n'étaient pas des inconnus chelou qui nous suivent en se branlant. Non. Les pères de nos potes, nos anims, nos profs. Et a nos yeux ils étaient tout simplement PATHÉTIQUES.

Et tout le monde sur le papier sait que ce n'est pas NORMAL, et pourtant ça nous est arrivé, ça continue.

...

(Je me souviens quand on s'est retrouvées les filles de l'école à 19 ans en soirée à moitié bourrées à jouer à action ou vérité. V est tombé sur vérité. "A quel âge as-tu perdu ta virginité ?" Réponse de Virginie, après tergiversations : "à 10 ans, mais je n'étais pas consentante".)



(to be deleted, edited or republished selon mon humeur)

Ecrit par maw, le Vendredi 17 Janvier 2020, 18:56 dans la rubrique "secondes".

Repondre a cet article

Session

Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

Ailleurs sur Joueb.com